LE BLOG BD/MANGA de Fabien Tillon

03 février 2018

Oh Angoulême 2018 !

Quelques souvenirs du festival cher à notre coeur... Et un bel article de Bénédicte Coudière de L'avis des Bulles, que celle-ci nous a gracieusement - dans tous les sens du terme - transmis sur notre stand il y a quelques jours. Qu'elle en soit vivement remerciée !... et merci également à notre lectirce Fuku D'Avou pour la sympa-photo !!

Stradivarius_L_avis_des_bulles

20180128_113207

Posté par tillonfabien à 17:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 janvier 2018

Bibi Fricotillon et Master G. Remise à Angoulême 2018

SAM_3879

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais oui, bien sûr ! Comment non ? Au nom de quels impératifs insensés, de projets futiles pourrait-on rater ce moment ? D'intense rigolade et de franche camaraderie ? Nous serons à Angoulême, of course, pendant toute la fête. Soit du vendredi au dimanche soir. Avec notre "Stradivarius" et nos "Heures noires" sous les bras, désolé, on est en retard pour le prochain album, qui sortira chez nos amis de la Boite à Bulles... Quand ? Allez, en 2018. Promis. 


Signatures Angoulême : horaires

Vendredi 26 

Sur le stand Nouveau Monde Graphic


10h30-12h30


15h-17h00


Sur le stand Boite à Bulles

12h30-14h30


Samedi 27

Sur le stand Nouveau Monde Graphic


13h30-15h00


17h00-18h30


Dimanche 28 


Sur le stand Nouveau Monde Graphic


10h30-12h30


15h-17h00


Sur le stand Boite à Bulles

12h30-14h30



PS : coco voilà un post que je vais mettre sur mon blog. je te le joins comme ça tu as aussi un programme de nos dédicaces que tu peux t'imprimer pour Gougou. Merci qui ? tonton Abien !!

Posté par tillonfabien à 09:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2018

Love (not) in vain

Mezzo 1

A quoi reconnait-on une pièce-maitresse ? Au simple fait qu'elle DURE. Loin des hystéries transitoires qui font d'un livre (ou d'un film, etc.) LE "chef-d'oeuvre-éternel-de-la-folie-qui-tue-qu'on-n'a-jamais-vu-ça", et que tout le monde a oublié en quelques mois, ou beaucoup moins, la pièce-maitresse s'impose dans le temps. Survit. On la retrouve sur les rayonnages, dans les conversations, dans ses propres souvenirs. Un exemple : Love in vain, la biographie en noir et blanc d'une icone du Blues : Robert Johnson. Lu lors de sa sortie, relu hier, et toujours autant à glaner, à rêver. Pourquoi la pièce-maitresse dure-t-elle ? Parce qu'elle est dense. Qu'elle charrie suffisamment de sens et d'émotions pour s'imprimer dans nos coeurs. Et aussi parce qu'elle est mise en scène. C'est frappant chez Mezzo et Dupont. Il n'y a qu'à parcourir les premières planches, où le vrai-faux père de R. Johnson, ainsi que le musicien lui-même, sont représentés ENTOURES, cernés de figures, de plantes, d'herbes longues, d'objets : leur vie est à peine respirable. Ils sont d'ores et déjà piégés, enfermés - dans l'esclavage des champs de coton, dans la machine infermale (poue les Noirs) de la société WASP du début du 20ème siècle. 

Mezzo 2

C'est aussi un sens du détail qui fait mouche. Et ne se remarque qu'à la lecture attentive. Ainsi, page 42, on remarque dans le ciel de Chicago un ... Zeppelin baptisé... Led Zeppelin ! Hommage humorsitique des auteurs à l'un des grands groupes anglais élevés au lait du Blues du delta. 

On regrette à la (re)lecture de l'ouvrage que les magnifiques dessins improvisés par Mezzo lors de concerts dessinés au festival d'Angoulême 2015 n'ait pas été inclus aux dernières éditions de l'album. Il y a dans cet univers dont la bichromie est un véritable chant d'amour à la peau noire, encore tellement de profondeur, qu'on aimerait être certain d'etre allé jusqu'au fond du puits, qu'il n'y a pas de vastes avenues, des rues incroyables, encore inexplorées.

C'est déjà beaucoup puisé, cependant. 

 

 

Posté par tillonfabien à 20:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 décembre 2017

Parmi les enfants de Montreuil

Montreuil 17 ter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il n'y a pas à tergiverser, tanguer du mental, ergoter du bulbe ou se twister les neurones : un bain de jouvence, eh ben, ça produit son effet : ça rajeunit !

C'est exactement ce que je me dis à chaque fois que l'on se plonge dans les eaux sucrées, tièdes et parfumées du salon du livre (pour enfants) de Montreuil.

Certes, il y a du monde, on vous marche sur les arpions, on vous broie la chevillère, on vous éructe à la nuque et on vous foudroie du regard dans les files d'attente, mais rien n'y fait.

Les précieuses minutes où un minot tout mignon viendra se pencher vers vous avec ses yeux plein d'étoiles et son petit coeur qui chavire pour échanger avec vous autour d'une dédicace... ces précieuses minutes là, elles rachètent tout, elles sont un baume, un onguent pour tous les jours, une alcool de velours, le nec plus ultra de l'émotion. 

Merci aux enfants d'être (encore durant quelques années) ce qu'ils sont : des Grands encore neufs, encore bons, encore généreux... pas encore secs...

Montreuil 17

Posté par tillonfabien à 10:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2017

Fils de...

entrer_livre_jeremie

Dans son magnifique "Fils de...", Jacques Brel chantait l'enfance comme le temps "des poétes et des sorciers"... Quant on est petit, on a (presque) tout son temps pour rêver et être libre - exactement ce que devraient continuer à faire les adultes, mais hélas...

La "bataille des livres" est l'une de ces intiatives qui permettent aux enfants de rêver, de lire, et de faire connaitre leurs idées et leurs passions ! Une liste de livres est choisie chaque année pour servir de détonateur à ces activités. Par chance, cette année notre "Petit homme qui vivait dans mon nez" est dans la liste. Des enfants de (presque) toute la francophonie peuvent lire le bouquin, l'aimer, ne pas l'aimer, revenir dessus, y réfléchir... et créer à partir de lui !

Un ban spécial pour le petit Hugo, qui a réussi une rigolote "Mise en boite" de notre livre, avec un petit spectacle mi-guignol mi-kamishibai. Cet enfant est d'un chouette !!

Lire, se parler et créer : peut-on rêver plus beau projet ?

A voir sur le site de la "Bataille des livres" : http://bataille-des-livres.ch/

Petit homme qui

 

samir anniversaire 4

 

Posté par tillonfabien à 21:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 octobre 2017

Un petit homme à l'institut du monde arabe

 

samir anniversaire 1

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre "Petit Homme" ("qui vivait dans mon nez") a visité l'Institut ! A l'occasion de l'anniversaire de la maison d'édition Samir qui abrite cette production commune de mon camarade Gael Remise et moi-même, et en l'honneur de la traduction de cet ouvrage en langue arabe, nous avons eu le plaisir de faire des p'tits dessins et de poser des chouettes mots dédicacés sous le toit de M. (frère) Jack (L).

Instant d'autant plus savoureux que deux farfadets venus de la planète Bisou-Mars étaient venus joindre leurs forces aux nôtres et ont si brillamment tenus l'affaire que, parole, on n'a presque rien eu à faire. 

C'était donc une bonne et franche affaire. 

Revenez quand vous voulez, ô mois'elle et m'sieur Farfadet de Bisous-Mars.

Et choukrane bezzaf. 

samir anniversaire 2

Posté par tillonfabien à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juin 2017

Parler avec la RTBF

Gael Fabien et deux lecteurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La RTBF nous a généreusement reçus lors de notre participation au dernier festival du livre de Bruxelles. D'abord une chouette émission qui nous était consacrée avec Axelle Thiry - "A portée de mots" -, avec beaucoup de belles musiques et des extraits de romans : 

 https://www.rtbf.be/musiq3/emissions/detail_a-portee-de-mots/accueil/article_un-amour-de-stradivarius?id=9614506&programId=8546

Ensuite, un beau papier sur Stradivarius (avec des ITV) par Jacques Schrauwen : ps://www.rtbf.be/culture/bande-dessinee/detail_un-amour-de-stradivarius?id=9625491

Merci pour cet intérêt pour notre Stradivarius... et bonne lecture/écoute.

Posté par tillonfabien à 22:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mai 2017

Direction Genève

Un autre beau moment de dédicace avec le public genévois et transfrontalier au salon du livre de la capitale de la Suisse romane. Un chouette endroit, plein d'intiatives heureuses pour les enfants, pendant que les grands peuvent tranquillement vaquer à leurs occupations de dévoreurs invétérés de mots imprimés... 

Merci à Doris Dunand pour nos beaux sourires béats.

genève 3

Merci à Jean-Daniel Louys pour ce cliché avec M. Edouard-le-blond-de-blond ! 

Genève salon

 

 

 

 

 

 

 

 

... et remerciements également à Julie Berthollet, qui a mis en ligne la dédicace que nous lui avons faite après l'avoir photographiée. De belles rencontres, vous-dis-je !

dédicace Julie

Posté par tillonfabien à 20:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mars 2017

Stradivarius à Bruxelles

Quel grooooos plaisir pour nous d'avoir dédicacé notre dernier livre à Bruxelles, capitale à la fois de la bande dessinée classique et de l'humour francophone ! Merci à toutes ces belles rencontres de lecteurs, toutes ces familles réunies autour de leur passions, tous ces sourires et tous ces regards amicaux...

Avec la complicité de Marta Roquero, Nicolas Robaux, Marie-Eve Rousseau et Nicole Régnier pour toutes ces chouettes photos !

... Et une spéciale dédicace à M. Jéjé !

IMG_20170312_130514

DSCF7587

 

DSCF7599

 

Avec Jéjé

Posté par tillonfabien à 06:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 février 2017

Souvenirs d'Angoulême 2017

Pour nous, l'année Stradivarius !

Excellent millésime. 

Merci à Louis Manisier pour ces chouettes photos.

20170128-Angouleme, Gael Remise et Fab Tillon, Stradi (1)

20170128-Angouleme, Fab TILLON, Stradi (1)

20170128-Angouleme, Gael REMISE, Stradi (2)

 

Posté par tillonfabien à 20:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]